AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR GOOD RESOLUTION,
Venez faire un tour dans le Sujet commun ICI


Partagez | 
 

 ∞ make it through the fall, make it through it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


๑ CREDITS : silkstocking
๑ AVATAR : alison brie
๑ MESSAGE : 78
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
0/0  (0/0)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: ∞ make it through the fall, make it through it all.   Jeu 6 Sep - 12:08

Citation :


FROM SOURCE ON incrediblyattractivemen&communitycapssTUMBLR.
if you're not into yoga, if you have half a brain.
« Yo Kiddo. » Accoudée contre le billard, Bo lança un salut militaire au jeune homme avant de se retourner pour observer l’échiquier qu’elle avait posé au centre de la table. Sur terre, c’était certainement le jeu qu’elle détestait le plus, dieu que c’était chiant. Sérieusement, la tour bouffe le cavalier, dans quel espèce de dimension ils vivent ces gens là ? Et puis prévoir les coups trois tours à l’avance ? Bo était déjà incapable de dire ce qu’elle ferait dans dix minutes alors de là à faire des plans dans le futur… Bref, elle avait voler, ou plutôt habilement subtilisé le plateau et avait dans l’idée de le planquer quelque part histoire de ne plus avoir à souffrir de sa nullité. Et de la suffisance de son Caca préféré qui lui, était tout simplement une tuerie aux échecs. Alors qu’il a même pas son permis… Parfois, la vie est réellement injuste. « Si tu cherchais un échiquier, à ton avis, c’est quoi le dernier endroit où tu regarderais ? » Se décalant légèrement pour lui permettre d’admirer la magnifique œuvre d’art (son cul oui) qui trônait sur une autre magnifique œuvre d’art (mortellement sérieuse cette fois ci). La brune attrapa le jeu et entreprit de le cacher sous le canapé, de toute façon il devait en avoir un de secours ce saligot. En se relevant, elle se laissa tomber sur le canapé et croise les jambes. « Je t’ai vu à la pharmacie l’autre jour, allergie ? » Outre le fait que la saison était totalement passée, elle n’y croyait pas une minute. Elle ne croyait pas aux médicaments en règle générale. Elle tombait rarement malade aussi. Heureusement pour tout le monde parce que lorsque ça arrivait, elle était tout bonnement insupportable.

Il était tard, probablement vers une heure du matin. Aucun doute là-dessus, Bo allait arriver en retard au travail le lendemain. Ce n’était pas comme s’il lui était déjà arrivé d’être à l’heure. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle n’avait pas été virée mais autant en profiter le plus possible. Si elle se trouvait dans la cave, outre le fait qu’il était très appréciable d’avoir un peu de calme, c’était surtout pour le croiser lui. C’était étrange. Il était étrange. Pas dans le moment sens, plus comme un sujet d’expérimentation psychologique. Elle était étrange aussi, pas de doute là-dessus. Mais lui, c’était une énigme. Et une sacrément intéressante. Et si elle adorait se défouler sur lui lorsqu’elle le croiser dans la journée, elle préférait largement leurs conversations nocturnes. « Alors, t’as tué tes colocataires et tu viens les enterrer ? Parce que c’est déjà prit. Ouais, j’avais deux frères de plus avant. » Un grand sourire étira ses lèvres tandis qu’elle repliait une jambe sous son postérieur et lui tendait l’autre. « Tu sais faire les massages de pied ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : n-dia(ava)/(tumblr)gif
๑ AVATAR : alex pettyfer
๑ MESSAGE : 73
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
25/100  (25/100)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: ∞ make it through the fall, make it through it all.   Jeu 6 Sep - 14:46


∞ people are lonely because they build walls instead of bridges

Cela faisait tout au plus un quart d’heure que Lukas s’était installé dans le sous-sol de son immeuble. A cette heure-ci, rare étaient les jeunes qui voulaient jouer au baby-foot en dehors des week-ends. Ecoutant la démo d’un groupe qu’il avait trouvé en rue, le jeune homme était persuadé que personne ne serait hors de son lit à cette heure un jour de semaine. Contrairement à lui, la majorité du temps le reste du monde avait un boulot ou des études. Ce qui les obligeait à se tenir à un horaire strict. Tirant sur sa clope bien que c’était prohibé, ou en tout cas peu apprécier, dans les espaces communs vu que tous n’appréciaient pas la cigarette. « Yo Kiddo. »Retirant son casque, le blond se retourna pour apercevoir Bo accoudé au comptoir en train de le salué bizarrement. La regardant un peu étonné, il se leva écrasant sa clope dans un pot de fleur avant de la saluer à son tour. Il n’eut aucun mal à voir l’échiquier qui se trouvait derrière Bo et ne pu s’empêcher de se demander ce qu’elle foutait à une heure du matin avec ça dans le sous-sol au lieu de tranquillement dormir dans son lit. « Si tu cherchais un échiquier, à ton avis, c’est quoi le dernier endroit où tu regarderais ? » Haussant un sourcil, Lucky se demanda une seconde si elle était sérieuse ou si elle tentait de faire de l’humour. Lorsqu’il l’a vit déplacer le plateau de jeu pour le mettre sous le divan, il passa une main dans ses cheveux presque dépité. « Partout ailleurs sauf sous le sofa, tout le monde ira chercher en dessous, c’est la planque la plus vielle du monde. » Se penchant à son tour, il récupéra l’échiquier avant de se diriger vers une table de billard, se penchant sous cette dernière, il s’arrangea pour le coincer en dessous sans qu’on ne puisse le repérer. C’était déjà moins repérable que sous le divan.

« Je t’ai vu à la pharmacie l’autre jour, allergie ? » Retournant vers la jeune femme, il haussa les épaules avant de s’asseoir à côté de cette dernière en posant son baladeur sur la table basse. « Tu m’espionnes ? Et non, je ne fais pas d’allergie, à part peut-être à la connerie. » Disant le tout avec un sourire en coin, même si rare seraient les personnes le remarquant, Lukas était bien plus agréable qu’à l’accoutumé. Résultat de son traitement, même s’il le niait par tous les moyens possibles. « Alors, t’as tué tes colocataires et tu viens les enterrer ? Parce que c’est déjà prit. Ouais, j’avais deux frères de plus avant. » Riant, le jeune homme hocha négativement la tête pour montrer que ça n’était pas le cas. S’il y avait une personne dans son appartement qui risquait de se faire tuer, c’était lui, il pouvait être insupportable parfois. Souvent à vrai dire. « Non, j’attendais qu’une fille rapplique pour la couper en morceau, même si t’as déjà tuer une partie de ta famille, je vais aller me réfugier dans mon appartement, je fais pas le poids face à une psychopathe de ton rang. » Répondant au sourire de la belle, il la vit étendre sa jambe avant qu’elle ne la dépose sur ses genoux. Lukas lui jeta un regard interrogatif avant qu’elle lui demande innocemment : « Tu sais faire les massages de pied ? » Riant, il se mordilla la lèvre inférieur avant de répondre : « Habituellement, je me fais masser, pas le contraire. » Malgré ses mots, le blond attrapa le pieds de Bo se mettant à le masser en douceur. « Je le fais une fois et une seule, c’est pas parce que je sais masser que je dois devenir ton esclave. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : silkstocking
๑ AVATAR : alison brie
๑ MESSAGE : 78
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
0/0  (0/0)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: ∞ make it through the fall, make it through it all.   Jeu 6 Sep - 22:16

Citation :
if i just believe it, there's nothing to it.

Il ne se moque pas, ne pose pas de question. Elle le regarde se baisser pour récupérer son échiquier. Si elle pense à protester, elle n’en a pas le temps. Sous le billard. Elle n’y aurait pas pensé, pas mal. Ca voulait dire que ça marcherait. « Je vois qu’il y en a qui ont déjà cherché des échiquiers. » Bo lui sourit, un grand sourire qui monte jusqu’aux yeux comme lorsqu’elle se moque de quelqu’un. Ou qu’elle est heureuse. « Merci. » Elle hoche la tête pour ajouter une touche solennelle à leur échange avant d’ajouter, une moue boudeuse suivant sa déclaration. « Mais ce n’était pas une si mauvaise planque non plus ! » Esprit de contradiction me voila. Ce n’était pas tant qu’elle avait un problème à avoir tord mais bel et bien pour répliquer quelque chose. Bo se décale lorsqu’il prend place près d’elle. Les vieilles habitudes sont difficiles à perdre. La brune écoute le jeune homme lui demander s’il la suit et ne peut retenir un sourire. Ce n’était pas le cas mais après tout elle était détective privé, ce genre de choses faisaient parties de son quotidien aujourd’hui. « Tu connais donc l’humour ? J’en étais pas persuadée jusqu’à présent. » Ce qui n’était pas loin d’être la vérité. Il n’avait jamais été un grand fan de tout ce qui pouvait être drôle jusqu’à présent, ou même amener un sourire. « Et non, je ne te suis pas, je te rappelle juste qu’on habite au même endroit. » Et donc qu’ils fréquentaient irrémédiablement les mêmes endroits. Plus proches de la maison, ou du boulot à voir. En tous les cas elle l’avait croisé. « Sérieux, t’es genre en train de mourir ou un truc comme ça ? » Son sourire la quitte et elle tourne le visage vers lui. Elle aurait pu tourner autour du pot pendant très longtemps mais ce n’était pas son genre.

C’est qu’il est même capable de prendre une blague au second degré, mais quel homme ! Elle esquisse un sourire qui se transforme en un léger rire à la fin de sa réponse. « Et l’élève s’incline devant le maitre ! » Elle prend une pause suffisante, digne du maitre Yoda (au moins) et lui accorde un regard d’en haut, du dirigeant au manant. « Tu sais, le mieux pour découper quelqu’un c’est quand même l’épée. La tronçonneuse c’est pas très discret. » Bo hoche la tête, mortellement sérieuse pendant un quart de seconde. Elle joue bien la psychopathe, on le lui a déjà avoué. Enfin, ses lèvres se soulèvent et elle lui sourit avant de lui mettre son pied nu sur les genoux, impératrice requérant un petit massage. « Je suis là pour changer tes habitudes, je ne te l’avais pas dit ? » Elle fronce le nez et lui accorde un regard mielleux auquel il n’est sans doute pas habitué. Puis elle sourit de nouveau, suffisante. « Non, si tu vas devenir mon esclave c’est parce que je suis géniale, c’est tout ! » Bo rit avant de hocher la tête, elle-même n’y croie pas. « Merci. » Après tout il n’était pas obligé, elle était même certaine qu’il refuserait. « Comment tu vas ? » Question somme toute banale qu’elle avait sciemment évité jusqu’ici. « La vérité, pas un mensonge préfabriqué qu’on sort soixante fois par jour. » Elle lui lance un regard faussement dur avant de lui sourire à nouveau, gentiment, le forcer à révéler ses véritables sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : n-dia(ava)/(tumblr)gif
๑ AVATAR : alex pettyfer
๑ MESSAGE : 73
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
25/100  (25/100)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: ∞ make it through the fall, make it through it all.   Ven 7 Sep - 14:20


∞ people are lonely because they build walls instead of bridges

Lukas était souvent déconcerté par Bo et, on pouvait dire, sa folie. La voir rappliquer pour planquer un échiquier était, tout de même, étrange. Néanmoins, le blond l’aida à trouver une meilleur planque. « Mais ce n’était pas une si mauvaise planque non plus ! » Préférant ne pas répliquer, parce qu’en effet c’était une mauvaise planque, le jeune homme haussa vaguement les épaules avant de s’installer à nouveau dans le divan. Déjà Bo revenait à la charge avec une nouvelle question le déconcertant. La question le mettait légèrement mal à l’aise, mais part habitude il esquiva la chose avec adresse. « Tu connais donc l’humour ? J’en étais pas persuadée jusqu’à présent. » Comme un enfant, le blond tira la langue faussement vexé. Enfin, il fallait admettre que ça n’était généralement pas un rigolo. Lukas jouait plus la carte du beau dragueur que du rigolo de service, même s’il en avait toutes les qualités. « Et non, je ne te suis pas, je te rappelle juste qu’on habite au même endroit. » C’était pas faux, les deux avaient surement les mêmes bons plans, les mêmes bonnes adressent, plus proche, moins chère, etc. Néanmoins, si le jeune homme allait dans cette pharmacie là ce n’était pas pour le plaisir, il s’agissait juste de la pharmacie la plus proche entre sa maison et le cabinet de son psy. Un bon moyen pour perdre moins de temps quand il revenait d’une séance et n’avait plus de comprimés. « Mais alors, tu es curieuse, vu que tu veux savoir ce que je faisais là. » Le blondinet était calme, bien qu’en temps normal dès qu’on parlait de quelque chose s’approchant de son traitement, il avait tendance à se crisper. Pourtant, sur le coup il l’était moins que d’habitude, à croire que le lieu et le moment était propice à la conversation. « Sérieux, t’es genre en train de mourir ou un truc comme ça ? » Un sourire amusé illumina le visage de Lukas alors qu’il s’amusait du manque de tact de la belle à côté de lui. Ses yeux posés sur le mur lui faisant face, même si ça n’était pas dans ses habitudes, il répondit avec sincérité, bien qu’il restait peu disert sur le sujet. « Je suis juste un traitement… contraignant. Rien de bien grave. »

« Et l’élève s’incline devant le maitre ! » La fixant amusé, le jeune homme se demanda une seconde de quel planète Bo pouvait bien venir Ca ne devait pas être la tard parce qu’elle était complétement folle, mais dans le bon sens du terme. Une folie douce et amusante, une folie plaisante. « Tu sais, le mieux pour découper quelqu’un c’est quand même l’épée. La tronçonneuse c’est pas très discret. » La regard que la jeune femme lui lança était à faire froid dans le dos, sérieux, sur et flippant, un mélange peu plaisant. Ensuite, sans crier gare, elle posa son pied nous sur les genoux du blond pour lui demander de lui faire un massage. Ce qui était, il fallait bien l’avouer, assez culoté. « Je suis là pour changer tes habitudes, je ne te l’avais pas dit ? » Lui jetant un regard blasé, Lukas ne pu s’empêcher de souffler, sceptique : « Vraiment ? » Malgré tout, il décida de s’exécuter, précisant que ça serait la seule fois. Il fallait dire que ça n’était vraiment pas son genre. « Non, si tu vas devenir mon esclave c’est parce que je suis géniale, c’est tout ! » Soupirant, le jeune homme leva les yeux au ciel un instant avant de répliquer : « Ne prends pas tes rêves pour la réalité. » S’exécutant finalement, le garçon se mit à masser le pied de Bo en douceur, peu habitué à le faire, mais érudit sur le comment. La jeune femme ne semblait pas trouver ça déplaisant et le remercia même, ce qui était plutôt bon signe. « Comment tu vas ? » Un peu étonné de voir la question jaillir en plein milieu de la conversation alors qu’elle n’avait pas été abordé au début, Lukas se demandait où voulait en venir la jeune femme à côté de lui. « La vérité, pas un mensonge préfabriqué qu’on sort soixante fois par jour. » Soutenant le regard faussement dur de Bo, le blond affichait un air indifférent alors qu’il haussait les épaules. « Je vais aussi bien qu’un mec qui a pas eu une nuit complète de sommeil depuis une semaine et qui fait ce qu’il veut de ses journées. » La regardant du coin de l’œil, Lucky n’avait aucune idée de si sa réponse avait été la bonne, mais elle avait le mérité d’être honnête. « Je vais bientôt devoir te faire un résumé de ma vie ? A t’entendre, j’ai l’impression de parler avec mon psy. » L’information s’était échappé d’elle-même de la bouche du jeune homme, même s’il l’avait voulu, il aurait été incapable de reprendre ses mots. Il ne lui restait plus qu’à en affronter les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ∞ make it through the fall, make it through it all.   

Revenir en haut Aller en bas
 

∞ make it through the fall, make it through it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
» merry + I’ll make you come to me, make you go crazy for me
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD RESOLUTION ๑ And Karma is a BITCH. :: IMMEUBLE B ▬ LES PORTES DU PARADIS :: SOUS-SOL-