AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR GOOD RESOLUTION,
Venez faire un tour dans le Sujet commun ICI


Partagez | 
 

 (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


๑ CREDITS : Mach's
๑ AVATAR : Henri Cavill
๑ MESSAGE : 39
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

MessageSujet: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   Jeu 6 Sep - 6:16



------------------------------------------------------------
AUDET-HARTLEY, ANAËLLE
VINGT-CINQ ANS | GROUPE AU CHOIX | ANNA SPECKHART | ÉTUDIANTE À LA MAÎTRISE EN LITTÉRATURE RUSSE | CANADIENNE

CESSER DE FANTASMER SUR LES MAUVAIS GARÇONS
IMG@tumblr › ICONS@CREDIT
------------------------------------------------------------



Carte d'identitée
๑ Prénom: Anaëlle. D'accord, elle trouve que son prénom sent les pieds, mais elle préfère encore ça à Anne-Laure, celui qui prévu à la base. En général, les gens l'appelle Anna, comme dans Anna Karénine, l'un de ses ouvrages préférés - Tolstoï, le maître en la matière - et celui qu'elle a épluché de fond en comble durant ses études de premier cycle.
๑ Nom: Audet-Hartley, comme son frère avant elle. Elle déteste ses deux parents, dans le sens où ces derniers ont été trop occupés à s'entre faire chier plutôt que de l'élever. Pour le reste, elle encaisse sans broncher les chèques de sa mère pour les brûler instantanément sur des bricoles à gauche à droite. Celle de son père s'investit dans ses études, ce dont elle ne peut malheureusement pas se plaindre.
๑ Date et lieu de naissance: Elle est née ici, à Montréal. Le vingt-neuf octobre.
๑ Nationalité: Elle est canadienne.
๑ Emplois ou étude: Elle est à la maîtrise en littérature russe, se spécialisant dans les oeuvres de Tolstoï principalement. À temps partiel, elle bosse dans un pub irlandais où elle finit toujours par flasher sur les types les plus crades. Des russes, bien souvent. Ce qu'ils font dans un pub irlandais, ça, c'est un mystère...
๑ Groupe: Au choix.

Raconte-moi une histoire
L'histoire est relativement libre, leurs parents sont séparés depuis qu'elle a onze ans, l'un est magnat de l'immobilier avec le groupe Audet, sa mère est une psychologue très à la mode sur le plateau Mont-Royal. Elle a une relation privilégiée avec Rafael, quoique paraissant pour autrui parfois un brin déplacée, vu qu'elle est extrêmement tactile et qu'il lui laisse faire ce qu'elle veut de lui tant que ça reste dans la limite de la décence. Elle peut se permettre de lui crier dessus, lui cracher ses quatre vérités en pleine gueule, mais finit souvent par venir terminer ses soirées, le mascara au milieu du visage, blottie contre lui pour expier ses galères amoureuses. En amour, Anaëlle y connait rien et est clairement pas doué. Elle a loupé sa première fois, s'est fait roulé par son ex qui lui a volé la moitié des meubles de son studio, bref, elle s'embrase que pour des cons. D'où sa résolution de se tenir loin des garçons rencontrés dans les bars, d'origine russe pour la plupart, et de fondre pour un type en art, pourquoi pas?

Rentre à la maison
๑ remember me:
Assis à table de cuisine, la Presse entre les doigts, un café bien chaud dans une des tasses que j'utilise pour les premières fois. Je déjeune jamais à la maison, je déteste cuisiner et puis j'ai horreur de faire la vaisselle. Pourtant, ce matin, je descends pas, fidèle à mes habitudes, au petit casse-croûte au coin de la rue. La raison est bien simple, Anaëlle est venue pioncer dans mon lit et noyer mes oreilles de son mascara, une énième fois. Elle est agaçante, complètement à la bourre la plupart du temps, mais c'est Anaëlle alors bon, c'est normal. Je crois que Grigorivitch, son dernier ruskov en lice, vient de lui faire désavouer cette Russie qu'elle adore tant. Il a roulé une pelle à une pute, coin Sainte-Catherine, je crois. À moins que ce soit Milosevic, bref, ils se ressemblent tous dans leurs conneries, ces types qu'elle fréquente « Tu empestes le bourbon ». Je sais qu'elle est derrière moi, rien qu'à l'odeur. Je roule les yeux, déposant mon journal pour voir son visage qui exprime un air angélique qui lui sied pas, avec ses cernes, son noir qui lui barbouille le visage et le teint pâle de cadavre, elle a l'air d'une fêtarde amochée. Ce qu'elle est, intérieur comme extérieur. Comme moi. Je l'aime Anaëlle, qu'elle ressemble de la mariée cadavérique ou d'une princesse, je m'en contrebalance « Tu as une sale tête aussi, Nael ». Elle m'adresse un sourire, trempe ses lèvres dans mon café. Je soupire de mécontentement, ce qui la fait sourire de plus belle « Venant de ta mine de déterré, je prends ça comme un compliment ». À moi de sourire. Elle porte mon t-shirt, souillé par le maquillage lui aussi. C'est une scène quotidienne pour moi, pour elle. On s'en fout. Sa compagnie me fait du bien, même si elle arrête pas de se plaindre, de geindre et de pleurer « T'a faim? ». Elle prend la tasse entre ses doigts, tente de se réchauffer. Cette femme est grave, ses extrémités sont plus froides que la banquise aux pôles « Tu saurais me cuire un oeuf si je t'en demandais un? ». Je lui tire la langue, elle éclate de rire « Je t'invite chez madame Leclerc si tu files sous la douche sans broncher ». Jeannette Leclerc, la propriétaire de mon petit casse-croûte. Une femme ronde et sympathique, avec des airs maternels et protecteurs. Elle me connait sans doute mieux que ma propre mère, madame Leclerc. Ma soeur pèse le pour et le contre, se lève d'un bond, termine mon café, enroule ses bras autour de mon cou et enfoui son nez sous mon menton avant de piquer un sprint vers la salle de bain. Tout ça en deux temps, trois mouvements. Là-dessus, je vais me couler un café, recommence la lecture de la Presse et me prépare à attendre 22 minutes précisément pour voir Anaëlle surgir, affublée d'un truc que Romane à sans doute oublié ici y'a perpét, prête à engloutir le giga brunch de madame Leclerc...

Citation :
Je suis plutôt fan d'Anna Speckhart, mais le genre Taylor Warren ne me ferait pas horreur non plus. Le prénom est modifiable, même si je trouve qu'il sonne bien, mais doit resté teinté de la francophonie. Le nom de famille va de soi, puis je veux quelqu'un qui puisse passer au moins 3 fois par semaine, histoire de ne pas laisser ce pauvre Raf tout seul dans ses emmerdes. Le nombre de lignes m'importe peu, pour être honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : bazzart.
๑ AVATAR : anna speckhart.
๑ MESSAGE : 5
๑ INSCRIPTION : 06/09/2012

MessageSujet: Re: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   Jeu 6 Sep - 15:49

I'm here mon chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : Mach's
๑ AVATAR : Henri Cavill
๑ MESSAGE : 39
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

MessageSujet: Re: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   Jeu 6 Sep - 17:55

OMAGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD


Ma petite soeur I love you Ma peste favorite Ma fan de ruskov préférée

Quelle joie de te voir dans le coin, puis j'aime beaucoup ton prénom cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : bazzart.
๑ AVATAR : anna speckhart.
๑ MESSAGE : 5
๑ INSCRIPTION : 06/09/2012

MessageSujet: Re: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   Jeu 6 Sep - 18:01

Je suis ravie de pouvoir te pourrir la vie bien comme il faut. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : Mach's
๑ AVATAR : Henri Cavill
๑ MESSAGE : 39
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

MessageSujet: Re: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   Jeu 6 Sep - 18:11

Ravi de ramasser ton mascara dans mon pieu aussi, mon petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie   

Revenir en haut Aller en bas
 

(F) SPECKHART, ANNA - l'enfant terrible, fratrie chérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un enfant terrible est un enfant terriblement malheureux
» Demyan + Un enfant terrible est un enfant terriblement malheureux.
» (F/LIBRE) ANNA SPECKHART
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD RESOLUTION ๑ And Karma is a BITCH. :: EMMENAGER ▬ MONTREAL VOUS ATTEND :: Personnages à prendre-