AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR GOOD RESOLUTION,
Venez faire un tour dans le Sujet commun ICI


Partagez | 
 

 if music be the food of love, play on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


๑ CREDITS : CRIPSOW
๑ AVATAR : logan lerman
๑ MESSAGE : 35
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
0/0  (0/0)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: if music be the food of love, play on.   Jeu 6 Sep - 21:18


lou & tristan
« without love, where would you be now ? »
Tristan avait fini en beauté sur un cours d'art plastique très intéressant. Ils étaient enfin passé des décors de son club théâtre à des choses beaucoup plus sympa. Tristan avait réalisé une superbe nature morte. En fait, il savait pertinemment que son dessin était pitoyable par rapport aux autres qui avaient choisi ce cours. Mais il y était aller pour draguer une fille, qui avait fini avec le prof de sport. Mais il était resté, il adorait l'ambiance et le principe de dessiner. C'était les mains pleines de peintures qu'il avait décidé d'aller manger. Avant de prendre son repas une des ses amies lui fit remarquer que c'était "dégueu" et le pressa d'aller se laver les mains. Colombe était très persuasive lorsqu'elle voulait. C'est trainant les pieds comme un petit garçon qu'on venait de gronder qu'il se rendit aux toilettes. « Attends mec, j'viens avec toi. J'dois pisser. » Arthur l'accompagna donc vers les toilettes les plus proches. Ils parlaient de son prochain match en temps que capitaine de l'équipe de basket lorsque Tristan remarqua une tête blonde qu'il connaissait plutôt bien. Pour l'avoir vu l'espionner pendant plusieurs mois du building d'en face. Lou, dont il ne savait même pas le nom de famille tiens. Elle était entourée de ses amies, un petit groupe de filles qui se dirigeait lui aussi vers les toilettes. L'étrange manie des filles d'aller aux toilettes en groupe. Elle l'avait intéressé dès le début, après le côté voyeur de leurs premiers échanges, ils s'étaient trouvés de nombreux points en commun. Et c'était le fait qu'elle fabrique ses propres vêtements qui lui avait le plus plut.
Il se détacha d'Arthur et vient se placer juste derrière elle, et plaqua ses mains sur les yeux de la blonde. Cette fille était vraiment une bonne amie, et il s'amusait de son côté si timide. Il fit son petit jeu sous le regard amusé de son ami et sous les hurlements extatiques des copines de Lou. Qui elle semblait trembler comme une feuille, Tristan le sentait sous ses doigts, des étranges frissons. Mince peut-être qu'elle n'était pas tactile et qu'il était allé trop loin cette fois ? Ils ne se connaissaient pas tant que ça. Mais il continua sa blague, malgré que son assurance soit un peu ébranlée. « C'est quiiiii ? » il avait pris une voix grave qu'il affectionnait particulièrement lorsqu'il devait jouer les gros durs. Elle bégayait, et il fallait avouer que c'était mignon. Arthur s'était posé contre le mur du couloir et attendait que la blague soit terminée pour aller se vider la vessie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Les adolescents américains sont atteints d’un important cas de fièvre Twilight ❞

๑ CREDITS : (avatar) @ riddle + (signature) @ tumblr
๑ HUMEUR : Joyeuse
๑ AVATAR : Elle Fanning
๑ MESSAGE : 420
๑ INSCRIPTION : 31/08/2011

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
2/100  (2/100)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: if music be the food of love, play on.   Jeu 6 Sep - 22:27

Citation :

« tristan vs lou. »

IMAGE © TUMBLR.

Une petite musique toute mignonne, comme si un cygne venait chanter aux oreilles de Lou. C'était tellement beau tellement joyeux. La petite musique continuait toujours, encore et encore. Jusqu'à ce que la petite musique devienne vraiment assourdissante. Lou chercha en dessous de son oreiller. Le cygne n'était rien d'autre que son téléphone portable et la petite musique toute mignonne et bien ce n'était que la sonnerie de celui-ci. Elle avait encore les deux yeux fermé, et d'ailleurs il n'avait aucune envie de s'ouvrir. Son téléphone recommença à sonner. Lou continua à chercher partout dans son lit, avec les deux yeux fermés évidement, et réussi à le faire arriver jusqu'à son oreille, comment, même elle ne le sait pas. « ne me dit pas que t'es en bas de chez moi et que je suis encore en retard? » petit silence au téléphone durant quelques longues secondes. Par magie un œil s'ouvra moitié, de toute façon elle savait qu'elle était effectivement en retard « Je suis en bas de chez toi et t'es encore en retard! » Lou se releva à une vitesse folle ce qui lui donna un énorme mal de crâne. Elle avait les cheveux en bataille, on aurait pu croire qu'elle s'était battue durant son sommeil, ce qui n'aurait étonné personne. « bah bah, donne moi cinq petites minutes et j'arrive! » et elle raccrocha. En voulant sauter de son lit, dans son élan, elle s'accrocha le pied à sa couverture et s'étendit de tout son long dans sa chambre. Elle se releva alors qu'elle avait les cheveux dans les yeux, ce qui était dangereux avec elle car même si elle connaissait sa maison par cœur, elle était miss catastrophe et aurait très certainement fini par faire une collision frontal avec un des mur. Elle courut d'abord en direction de la cuisine et en chemin elle laissa ces vêtements, elle se remplit un bol de céréale et du lait, complètement nue avant de courir avec son bol en direction de la douche. Elle était très certainement la seule fille de ce monde à pouvoir prendre sa douche assise tout en mangeant ces céréales, et d'après elle, ce n'était pas très mauvais. Elle enfila les premiers vêtements qu'elle trouva avant de descendre les escaliers en trombe et d'arriver nez à nez avec Mina. Elle avait dit cinq minutes, et bien elle y était arrivée. D'habitude, elle se réveillait plus tôt mais aujourd'hui, pour son plus grand plaisir, son professeur de gymnastique était absente, ce qui lui avait laissé le plaisir de dormir trois heures en plus. Mina avait râlé durant tout le chemin et Lou avait fait pareil, de toute façon elles en avaient l'habitude. Puis Mina avait cédé car elle savait que sa meilleure amie continuerait à être en retard et même si elle faisait tous les efforts du monde elle n'arriverait jamais à être à l'heure juste. Les deux amies se séparèrent, Mina devait aller à un cours qui était inconnu pour elle, et Lou se dirigea vers son petite groupe d'amie qui l'attendait près des casiers. Même si elle était en retard, tout était prévu pour qu'elle soit belle si elle devait croiser Tristan. Ah son Tristan, elle repensa au fait qu'il avait réussit à la voir quand elle l'espionnait et elle pensa à la tête qu'elle avait tirée quand il lui avait dit. Avec un peu de chance, elle ne l'aurait pas croisée aujourd'hui, enfin elle en avait envie mais malgré ces efforts, faut dire que ces cheveux n'étaient pas au top. Tout le monde rigolait autours d'elle jusqu'à ce que les filles s'arrêtèrent et commencèrent toutes à rire. Puis d'un coup, pouf il faisait tout noir. Puis elle entendit un voix grave lui demandant de trouver c'était qui. Oh mon dieu, le corps de Lou se fixa sur place et commença à trembler, elle savait parfaitement qui s'était, et elle savait parfaitement que cela ne servait à rien de parler parce que tout ce qui serait sortis de sa bouche à cet instant n'aurait été que bave et onomatopée. Elle se concentra pour pouvoir dire son prénom, mais rien n'y faisait, puis elle ouvrir la bouche et lâche un énorme « Triiiiiiiiistan » mi grave mi aigu qui avait été lâché comme une bombe. Son corps s'était de nouveau calmé, c'était comme si une énorme boule s'était échappée d'elle. Tout ce qu'elle espérait c'est qu'il laisse ces mains sur son visages encore quelques secondes. "Oh mon dieu" pensa t-elle " c'est terminé je ne me lave plus jamais le visage"

- - - - - - - - - - - - - -

« Hey dance, nothing left for me to do but
dance off these bad times I'm going through
just dance Hey got canned heat in my heels
tonight baby. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


๑ CREDITS : CRIPSOW
๑ AVATAR : logan lerman
๑ MESSAGE : 35
๑ INSCRIPTION : 05/09/2012

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
0/0  (0/0)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: if music be the food of love, play on.   Ven 7 Sep - 19:18


lou & tristan
« without love, where would you be now ? »
Tristan avait les mains sur les yeux de la jolie demoiselle et il attendait qu'elle devine. Elle semblait tellement perdue que Tristan se demanda un moment si elle n'allait pas s'évanouir. Elle tremblait tellement que le musicien se dit qu'elle était peut-être malade. Il lança un regard un peu désemparé à Arthur, Lou semblait terriblement apeurée. Son ami lança son pouce en l'air et émit son petit regard qui voulait dire "vas-y mec, fonce". Sauf que pour le coup, il n'y avait pas grand chose entre la blonde et le brun. Alors Tristan secoua les épaules pour montrer qu'il ne savait pas de quoi son meilleur pote parlait. Arthur avait l'air désespéré, alors le jeune se concentra sur la petite blonde de dos à lui. Elle avait enfin prononcer quelque chose qui tenait sans doute plus du cri que de la parole. Mais elle avait parlé. C'était beaucoup lui demandé, elle qui était si timide. « Triiiiiiiiistan » Mince, il aurait préféré la faire chercher. Qu'elle trouve tout de suite, c'était moins drôle. Il aurait tellement voulu qu'elle dise des centaines de noms, mais il était tellement flatteur d'avoir été le premier nom sortit que Tristan ne savait plus ce qu'il aurait voulu réellement. Elle se retourna, les joues un peu rouges. Le réflexe du jeune homme fut de sourire de toute ses dents. Ça faisait longtemps qu'il ne lui avait pas parlé, oh bien sur ils avaient eu leurs quelques cessions guitares, mais ce n'était pas vraiment la même chose. Tristan était quelqu'un de très sociable et il regrettait de ne pas pouvoir parler à Lou alors qu'il la trouvait particulièrement intéressante. « Ça faisait longtemps qu'on s'était pas vu Loulou. » Le jeune homme avait l'habitude de donner des surnoms à tout le monde, il trouvait ça plus sympa, ça rajoutait un côté proche aux relations qu'il entretenait avec ses connaissances.
Il se racla la gorge en voyant tous les regards des copines de Lou le fixer comme attendant une suite. Il ne savait pas trop quoi dire, il était venu sous le coup d'une pulsion soudaine et plusieurs paires de yeux le scrutaient maintenant. Ne sachant pas trop quoi faire, il décida (ce qu'il allait surement regretter plus tard) de demander : « Tu me présentes tes amies ? » Alors qu'il allait faire de même avec Arthur, il se rendit compte que son pote l'avait lâchement abandonné pour aller aux toilettes. C'est à ce moment précis qu'il se rendit compte qu'il avait encore ses mains pleines de peinture. Alors que les filles s'étaient mise à parler toute en même temps, il dit un truc qui passa inaperçu. « Désolé, mes mains sont super crades. » Il lança un sourire désolé à Lou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Les adolescents américains sont atteints d’un important cas de fièvre Twilight ❞

๑ CREDITS : (avatar) @ riddle + (signature) @ tumblr
๑ HUMEUR : Joyeuse
๑ AVATAR : Elle Fanning
๑ MESSAGE : 420
๑ INSCRIPTION : 31/08/2011

๑bonne résolution๑
๑ réussite de résolution:
2/100  (2/100)
๑ mes contacts iphone:
๑ mes résolutions pour cette année:
MessageSujet: Re: if music be the food of love, play on.   Ven 7 Sep - 20:21

Elle savait exactement qui avait les mains sur son visage, c'était son Tristan, le Tristan qu'elle observait non ce n'était pas de l'espionnage, rien avoir. C'était juste de la surveillance en cas de grand soucis. Par contre son Tristan avait beau être justement beau, grand, parfait à ses yeux, ses mains par contre elle ne sentait pas aussi bon que ce qu'elle pouvait l'espérer et elles étaient toutes rêches en plus. Mais il faisait toujours tout noir et elle ne savait pas ce qu'il se passait. Elle sentait juste tout le corps de Tristan bouger car plus il bougeait et plus ces doigts s'incrustaient dans les yeux de Lou, avec un peu de chance elle allait perdre une lentille et n'allait pas pouvoir voir Tristan correctement, et elle se serait mise encore à cligner bizarrement d'un œil comme une abrutie. Puis d'un coup tout devint plus clair, elle hésita environs un centième de seconde avant de se retourner, mauvaise décision. Ce que Lou savait mais qu'elle avait complètement oublié c'est qu'à chaque fois qu'elle parlait de Tristan, qu'elle imaginait Tristan ou qu'elle voyait Tristan dans sa paire de jumelle et bien elle devenait aussi rouge qu'une tomate et là ça avait commencé, elle avait déjà les joue toutes roses et elle le savait bien, elle pouvait faire passer cela sous la peur, la surprise que quelqu'un lui ai mit les mains sur les yeux. Elle sentit sa bouche grande ouverte avec limite le filet de bave qui lui coulait quand Tristan lui sourit, elle s'empressa de refermer sa bouche et de passer discrètement sa main sur sa bouche. Mais sa main se transforma en poing et elle se le mit en plein visage et vu sa tête, ça devait faire très mal. Elle remit sa tête vers l'avant avant de passer sa main dans ces cheveux histoire de faire passer le tout comme une lettre à la poste. « Braaaaaaaah! EUH. Oui, mais tu sais j'ai été fort occupée entre les cours, mes peintures, mes vêtements, tu sais quoi » Ces peintures de rien du tout, elle savait juste dessiner des vêtements et les découper dans les tissus, pour ce qui est de l'art moderne, de la peinture, des coups de crayons c'était comme mettre un pinceau dans la trompe d'un éléphant, elle dépassait, arrivait à se mettre seulement de la peinture sur les mains et nulle par ailleurs. Mais c'est vrais elle savait faire des soleils basiques, des nuages basiques et des oiseaux....basique. Son regard se fronça lorsqu'il prononça le mot "amie". Ce n'était pas ces amies ! D'ailleurs elles n'avaient aucunes rien de très amicales elles passaient leur temps à se moquer des vêtements de Lou et à la critiquer sur sa mère et le fait qu'elle écrivait des romans de sciences fictions. Elle se mirent toutes à rigoler et à se remaquillées quand Tristan parla d'elles toutes, Louloutte se retourna et leur fronça les sourcils, et je suis même certaine qu'elle grogna.Elle se retourna vers Tristan qui avait l'air amusé par la situation « NON! Enfin, je veux dire... Tu sais, elles ne sont ps intéressée par toi et puis... t'es pas de leur âge » dit elle en croisant les bras sur elle. Il avait réussit à la mettre en colère, enfin c'était juste la fille la plus jalouse du monde. Elle aurait pu même être jalouse de la pluie qui tombait sur lui lors d'une grosse tempête. Elle était jalouse mais elle ne pouvait pas s'empêcher de regarder ces mains avec intérêt et fit une bouche en cul de poule, c'était sa tête à question. « Si t'essayais de te maquiller, c'est raté ! qu'est-ce qui s'est passé, t'as essayé d'étrangler un pot de peinture?»

- - - - - - - - - - - - - -

« Hey dance, nothing left for me to do but
dance off these bad times I'm going through
just dance Hey got canned heat in my heels
tonight baby. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: if music be the food of love, play on.   

Revenir en haut Aller en bas
 

if music be the food of love, play on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» CNN: Food prices rising across the world
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Absolarion Love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD RESOLUTION ๑ And Karma is a BITCH. :: LES ARRONDISSEMENTS ▬ BOROUGHS :: AUTRES ENDROITS :: COLLEGE NOTRE DAME DU SACRE COEUR-